blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

roussehoules

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Blog dans la catégorie :
Pas de catégorie

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

roussehoules

Blog à la mémoire de Juliette & Georges

Le 05/01/2014

Ce blog a été mis en place en souvenir de Juliette et Georges.
Les personnes qui souhaitent intervenir pour ajouter un souvenir, une anecdote, photos, vidéos, enregistrements sonores, etc., peuvent les adresser à Louis ou Françoise :
lois.rousse@gmail.com
rousseortega@gmail.com
Ils se chargeront de les éditer selon le souhait de chacun.
Il est possible aussi d’écrire directement un commentaire sur un article ou sur le livre d’or.

 

Prélude

Le 05/01/2014

 
Dès le lendemain de ta disparition, est ressorti de nos conversations le besoin d’avoir un endroit où nous recueillir, pour penser à vous. Vous aviez pris la décision, Papa et toi, de donner votre corps à la science : pas de tombe, pas d’urne, rien.
Tant que tu étais là, le souvenir de Papa, c’était chez toi, avec toi. Les photos accrochées aux murs de ta chambre, posées sur tes meubles.
Toi partie, plus rien ! Chacun chez soi, seul !
L’idée  nous est venue d’apposer une plaque commémorative sur la petite tombe, celle de ton frère Paul, mort à 10 mois, enterré à Rieux. Puis quelqu’un a noté très justement qu’en prenant cette décision, votre démarche était qu’il ne reste rien justement. C’était votre choix, il nous fallait le respecter.
Petit à petit s’est insinuée entre nous, Christian, Louis, Pierrot et Françoise, l’idée d’un lieu virtuel, dédié à toi et papa : l'ouverture de ce blog sur Internet, sur lequel chacun pourrait se recueillir, faire des commentaires, se souvenir, quand il le voudrait.
Louis s’est penché sur la question, a concrétisé le projet. Il a mis en place ce site intitulé «roussehoules».

 

Fête des pères

Le 19/06/2016

 
Une rose pour la fête des pères

 

Le sac à ouvrages de Bonne-Maman

Le 19/06/2016

Dans son sac de tricotage, Maman avait pris l'habitude de toujours disposer son ouvrage à l'envers, les aiguilles avec les pointes dirigées vers le haut. Elle expliquait en souriant que lorsque les petits qui touchent à tout ou qui sont curieux (elle prenait pour exemple Vincent), s'amusent à tirer sur les aiguilles pour voir comment elles sont faites ou pour jouer au mikado avec, l'ouvrage reste dessus, sinon il sort de l'aiguille et se défait.
J'avais oublié, complètement...
Aujourd'hui, Martin me l'a rappelé... Et m'a fait penser à elle.

 

Fête des mères

Le 28/05/2016

 
Un rosier du jardin des Donades refleurit dans le jardin de Ginette.
Une rose de ce rosier sur fond de seringat pour souhaiter la fête des mères.